Gagner aux courses en tenant compte de la distance

La distance est un élément incontournable dans une course hippique. C’est un des critères à prendre en considération pour qu’un parieur puisse construire son pronostic. Il est ainsi primordial de découvrir les différentes distances des courses ainsi que les méthodes pour les utiliser afin de gagner ses paris.

200901-vin-0243

Les distances dans la course hippique

La distance tient un rôle important dans le choix du cheval à jouer. Ce critère a en effet une influence sur la performance d’un cheval. Un cheval peut en effet gagner sur une distance et perdre sur une autre du fait que chacun a sa propre distance favorite. La variation de la distance est une technique utilisée par les organisateurs afin d’égaliser la chance de tous les chevaux participant à une course.  Elle varie entre 1000 et 7000 mètres, en fonction du type de discipline. Presque toutes les distances existent entre ces deux distances. Le prestigieux Prix d’Amérique est par exemple, disputé sur l’hippodrome de Vincennes sur une distance de 2700 mètres.

Si la distance n’a aucune influence sur le résultat au trot, elle est cependant plus probante pour celui du galop. Chaque cheval a en effet sa distance de prédilection dont le changement sur la longueur a un impact sur sa performance. Les chevaux sprinters ont plus de chance de finir premiers sur les courtes distances allant de 1000 à 1200 mètres. Les “flyers” ont l’habitude d’évoluer sur une piste de 1200 à 1400 mètres et les “milers” sur un hippodrome dont la piste est d’environ 1600 mètres. Dans une course de 2000 mètres, il est plus judicieux d’opter pour les chevaux de distance. Les distances de plus de 2400 mètres sont réservées aux marathoniens ou aux chevaux de longues distances.

Compte-tenu de ces différentes distances, il est très important de jeter un œil sur la distance favorite de chaque cheval. Cet élément est indispensable pour construire un bon pronostic du fait qu’il a un impact sur la performance du cheval et le résultat de la course.

 

Turf, jeu de hasard ou sport ?

Cela a été prouvé avec plus d’une course, les courses hippiques ne dépendent pas du pur hasard. C’est un sport qui présente tout simplement de multiples paramètres. Dans ce fait, pour tout pari hippique, le parieur doit donc tenir compte de l’état de forme du cheval. Nombreuses sont les informations essentielles d’une course hippique comme la distance de la course, le type de course, la cote du cheval, les pronostics turfs, l’âge et le sexe du cheval et autres. Toutes ces informations forment un puzzle et c’est au parieur de les assembler pour enfin trouver la combinaison gagnante.

Saint-Cloud_-_Course_de_chevaux

Paris turfs, comment ça marche ?

Les paris hippiques, connus communément sous l’appellation turf, renferment trois types de course, à savoir la course d’obstacles, le trot et le plat. La plus connue est le plat. Il oppose plusieurs concurrents sur un à plusieurs kilomètres. En revanche, la course d’obstacles affronte des chevaux au galop, sur une course plus longue e semée d’obstacles comme les haies, les bassins les barres et autre. Le trot est la plus contraignante des courses. Ceci, du fait que le cheval ne doit pas galoper. Le participant risquerait une disqualification.

Les différents types de paris

Le turf propose à tout parieur différents types de courses dont les plus célèbres sont le pari simple, le Tiercé, le Quarté+ et le Quinté+. Ces types de paris sont accessibles à toute personne qui veut gagner de l’argent aux courses hippiques. Aussi, avec internet, il est maintenant possible de suivre chaque course en ligne et bien évidemment de s’informer depuis les sites de paris hippiques. Cependant, à chaque type de paris sa spécificité. Ainsi, pour pouvoir gagner aux courses, il est important de connaitre la base de chaque type de pari. En partant sur de bonnes bases, il est fort probable de gagner aux courses.